3 raisons pour… se souvenir des belles choses en attendant de voyager à nouveau

Spoiler : il s’agit aujourd’hui d’un article 100% détente. Totalement slow life. De quoi se faire du bien en rêvant à des jours meilleurs. Lorsque nous pourrons de nouveau prendre un billet d’avion et nous envoler vers les États Unis. Prendre la voiture et traverser les frontières pour profiter de l’air batave à Utrecht. Sauter dans un train et filer s’amuser à Nantes. Savourer le dépaysement, quel qu’il soit. Je vous livre ici trois destinations chères à mon cœur, propices à la détente et à l’évasion.

RAISON 1 : commençons par Coney Island, la plage tout au Sud de Brooklyn, et accessoirement mon endroit préféré du monde entier. Sortir du métro sur la Surf avenue. Se diriger immédiatement vers le célébrissime delicatessen Nathan’s Famous. Commander des lemonades (grand format). Foncer sur la digue en bois. Regarder la mer. Tourner la tête et apercevoir les manèges à sensation. Voir les habitants profiter d’une existence paisible. Respirer. Sourire.

Plus de Coney Island par ici :

3 raisons pour… passer une douce journée à Coney Island

3 raisons pour… appréhender les couleurs de New York City

3 raisons pour… manger local à New York

RAISON 2 : une fois arrivé à Utrecht, emprunter tous les ponts et toutes les ruelles. Se balader au fil des canaux. Apprécier toutes les traces de sentimentalisme suranné, qu’il se trouve dans un bouquet de roses fanées ou sur une carte de la famille royale. Ne pas glisser sur les pavés. Laisser la nuit tomber et regarder les lumières s’allumer. Traverser le Ganzenmarkt Tunnel, le tunnel du marché aux oies, et se laisser porter par les couleurs changeantes.

Plus de Pays-Bas par ici :

3 raisons pour… prendre du bon temps à Rotterdam

3 raisons pour… voguer vers ses 27 ans à Rotterdam

3 raisons pour… se la couler douce à Utrecht

RAISON 3 : à Nantes, commencer par l’Île et se faire arroser par l’éléphant décidément bien farceur. Monter sur le carrousel des mondes marins et observer les créatures déambuler. Se balader sur les quais et passer sous la grue Titan jaune, vestige des chantiers navals de la ville. Puis se dire que, vraiment, les œuvres de Buren, bien que massivement décriées, ça tabasse. Reprendre le chemin de la ville, rester quelques instants à apprécier les détails de la tour Lu. Nantes, c’est vraiment chouette.

Plus de Nantes par ici :

3 raisons pour… découvrir les lieux insolites de Nantes

3 raisons pour… s’émerveiller devant les Machines de l’Île de Nantes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s