3 raisons pour… filer à Calais et vous immerger dans l’univers de Serge G. et Jane B.

RAISON 1 : attention, un déferlement de beauté et de coolitude va s’abattre sur vous à la lecture de cet article ! Serge Gainsbourg et Jane Birkin vus à travers l’objectif d’Andrew, le frère de l’icône Britannique… tel est le point de départ de l’expo « Jane & Serge » présentée jusqu’au 4 novembre au musée des Beaux-Arts de Calais.

Sincère sans être impudique, nostalgique sans être passéiste, émouvante sans être mélancolique, cette exposition fait du bien. Vraiment. Les clichés d’Andrew Birkin révèlent cette sublime histoire d’amour en lui offrant un éclairage bienveillant et rappellent, non sans une pointe d’humour, une époque qui résonne encore dans la culture d’aujourd’hui.

(retrouvez les infos pratiques ici)

DSC05959DSC05960DSC05963DSC05973DSC05967DSC05979DSC05993

RAISON 2 : « Jane & Serge » est pleine d’humanité, c’est un fait. Mais elle offre également un panel intéressant d’anecdotes sur Gainsbourg. Et d’ailleurs… vous savez, vous, pourquoi on dit « pété comme un coing » ? « Moi non plus ».

DSC05955DSC06034DSC06036DSC06035DSC06039DSC06040DSC05970DSC05994

RAISON 3 : outre les photographies, l’expo revient forcément sur les morceaux emblématiques du génie de la chanson française. « Jane & Serge » se regarde et s’écoute : au casque mais aussi en s’attardant devant des extraits de films. Emotion garantie devant la vidéo en Super 8 – commentée par Jane herself – où de banales scènes de vacances en famille dévoilent un Gainsbourg réservé, touchant et diablement attachant.

DSC05975DSC05974DSC05982DSC05983DSC05985