3 raisons pour… apprécier le plus beau métro du monde

Suis-je en train de vous conseiller une balade dans des couloirs de métro ? Affirmatif ! Il faut dire que les sept lignes qui composent le métro de Stockholm en imposent. Avec ses 90 stations décorées (sur un total de 100) par 150 artistes entre les années 1950 et 2000, il y a de quoi faire. Le tout pour le prix d’un ticket. Mais assez parlé de chiffres, place aux photos.

Read More

3 raisons pour… se réchauffer les sens au MusVerre

Il existe, dans le sud du Nord, au beau milieu du bocage de l’Avesnois, un endroit follement reposant bien que terriblement renversant. Un musée paradoxal de A à Z, qui s’élève comme un bloc contemporain au beau milieu d’une nature paisible. Dont les collections composées d’œuvres de verre procurent un réconfort incroyable. Cet endroit précieux s’appelle le MusVerre. Je vous y emmène aujourd’hui pour une visite qui, je le souhaite ardemment, vous emballera autant que moi.

Read More

3 raisons pour… transformer le coronavirus en souvenir artistique

Tout a commencé par une pandémie mondiale. Face à cette situation inédite, que faire ? Se résigner ? Se morfondre ? C’est mal connaître Gautier DS, l’artiste nordiste qui m’a contactée pour me parler de Coron’haïku*. Ce projet iconoclaste, satirique, politique et facétieux en diable se résume en 3 mots : un jour, un haïku, un pangolin. En somme, plus de 40 poèmes plein d’esprit, illustrés de pangolins et postés sur Instagram pendant toute la durée du confinement. Une fois n’est pas coutume, c’est aujourd’hui un projet artistique que j’ai choisi de vous présenter sur le blog. Envie d’en savoir plus ? Vous avez raison. Allez, on y va.

*haïku, quesako ? Il s’agit d’un poème court en trois vers, d’origine japonaise. Le Coron’haïku ambitionne ainsi de « dépoussiérer l’art ancestral du haïku » avec des publications quotidiennes de poèmes et d’illustrations dans l’air du temps.

Read More