3 raisons pour… prendre les transports en commun à New York

RAISON 1 : BREAKING NEWS : New York est giganteeeeeeesque et même en empruntant les transport en commun, on y marche minimum 11 bornes par jour (je peux vous montrer mon podomètre si vous ne me croyez pas). Mais quand on aime à ce point une ville, on aime forcément ses transports en commun… non ?

Aussi étrange que ça puisse paraitre, le métro de New York me fascine. Quelle meilleure vitrine de la population que cet endroit ? J’aime tellement y observer ses usagers qu’il n’est pas rare que je loupe ma station ! Pour y accéder, je vous conseille de prendre la Metrocard rechargeable à la semaine pour une trentaine de dollars (trajets illimités). Seule chose à savoir : il existe des métro « local » (qui s’arrêtent à chaque station) et des « express » (qui ne s’arrêtent pas partout mais qui vont vite). Une fois qu’on a pigé le truc, c’est fastoche et tellement pratique !

DSC03118DSC05401DSC01745DSC01757DSC01752DSC01864DSC01865DSC02143DSC03111DSC05708DSC05726

RAISON 2 : je vous ai déjà parlé du ferry de Staten Island ici. Gratuit, accessible depuis le terminal de Battery Park, il en part un toutes les 30 minutes. Cette mini-croisière vaut la peine, ne serait-ce que pour la vue privilégiée sur Brooklyn à droite, et sur la statue de la liberté à gauche (à l’aller). Et quel panorama du Financial district ! Foi de blogueuse, n’hésitez pas à profiter de ce bon plan, ces images resteront gravées dans votre esprit à tout jamais.

DSC02377DSC02370DSC02388DSC02406DSC02390DSC02411DSC02447DSC02448

RAISON 3 : bon à savoir, la carte de métro offre également l’accès au téléphérique pour Roosevelt Island. Je l’avais d’ailleurs évoqué sur ce blog tantôt. J’ai beau avoir le vertige, l’expérience s’est révélée sereine. Le trip est (trop) court, et la presqu’île offre un cadre super pour pique-niquer et profiter d’une vue merveilleuse sur Midtown, l’ONU et les gratte-ciels fascinants de la ville.

DSC03105DSC03090DSC03089DSC03091DSC03092DSC03106