3 raisons pour… se la couler douce à Utrecht

Utrecht n’est pas haute, mais a tout d’une grande. Réputée comme étant désertée par les touristes, la ville nous a pourtant ouvert les bras. À moins que ce ne soient les nôtres que nous ayons si vite tendus. Qui sait ? Qu’importe, Utrecht fut un succès.

Textes par Marc (du blog culturel anglophone Slow Culture) et photos par Aurélie (auteur du blog 3 raisons pour).

RAISON 1 : Utrecht est une ville aussi calme que l’eau qui la berce. Si la douceur et le slow living ont leurs avantages, les (quasi) touristes que nous sommes ont pu être d’abord un brin décontenancés par le temps ralenti. Les vélos roulent à une allure défiant la gravité (le tout sans stabilisateurs, fait impressionnant pour les enfants que nous sommes), et les serveurs ne se pressent pas pour attabler les affamés. Qu’importe ! Il ne faut pas y voir un individualisme chauvin : à Utrecht, l’harmonie prime, et la sérénité est collective. Le jour, le calme règne. L’excellent Quignon se charge de raviver les émotions une fois les douze coups de midi sonnés. La nuit, les lumières tamisées du Grand Cafe Lebowski invitent à l’intimité. Intimité désinhibée, naturellement.

DSC08415DSC08416DSC08391DSC08394DSC08452

 

 

DSC08480DSC08417DSC08435DSC08429DSC08421

RAISON 2 : si Miffy n’est pas nécessairement dans le paysage de chacun au quotidien, c’est à Utrecht que la lapine de Dick Bruna rappelle que la vie n’est pas à prendre si sérieusement. Le passage piéton (appelé Rainbow Crosswalk) pourrait sonner comme un rappel à l’enfance… Vite tempéré par la visite de l’imposant centre commercial se situant à quelques pas de là. Pour notre plus grand plaisir, naturellement.

DSC08410DSC08405DSC08404DSC08409DSC08475

RAISON 3 : qui ne s’est jamais dit en quittant une ville le trop connu « Si seulement je pouvais vivre une dernière expérience, juste une dernière ! » ? Ce fut notre cas au moment de quitter la ville… quand The Streetfood Club s’est présenté à nous. Que le nom n’effraie pas les gourmets : The Streetfood Club n’a rien de cheap. Rien de faussement prétentieux. Le service y est excellent, le cadre fantastique et inoubliable, quant au repas servi sous la verrière art déco, il fut délicieusement parfait. On en veut encore !

DSC08472DSC08453DSC08468DSC08471DSC08461DSC08464DSC08454DSC08460DSC08463DSC08466DSC08470

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s