3 raisons pour… savourer l’art et l’amour au Louvre Lens

Beaucoup passent leur vie à tenter d’établir la bucket list d’une journée réussie. Quelle liste ? Notre réponse : telle liste n’existe pas, et c’est bien au hasard d’une invitation (merci Le Groupe La Poste) que s’est construite notre journée, bien plus que savoureuse. #expoAmour ? #totaleRéussite.

Photos par Bamby Dubois, créatrice et auteur du blog 3raisonspour. Textes par Marc Louis-Boyard, créateur et auteur du blog culturel anglophone Slow Culture.

RAISON 1 : l’#expoAmour.

L’expo « Amour » du Louvre-Lens est temporaire (dépêchez-vous, elle s’achève le 21 janvier) mais saura durablement caresser les sensibilités, même les moins habituées à l’art. De la scénographie aux œuvres choisies en passant par le storytelling trilingue (français, anglais et néerlandais), nul besoin d’être un fin esthète pour se laisser conquérir et en demander davantage au fil des pas. La progression a le double avantage d’être temporelle et thématique sans que la vulgarisation savamment exécutée ne soit un poids pour le connaisseur : Eugène Delacroix, Niki de Saint-Phalle, Fragonard, Le Bernin, Sade, les Beatles… Il y en a pour tous les goûts, toutes les références, tous les supports et tous les niveaux d’érudition. En famille, en couple ou en solo : l’expo « Amour » se déguste comme un repas qui nourrit l’esprit sans embarrasser les idées. Aussi, que les méfiants du sentimentalisme se rassurent : il est davantage question de retracer la conception de l’amour sous toutes ses acceptions (asservissement, fusion, domination, construction de l’être et du couple) que de se noyer sous des montagnes de sentiments trop sucrés.

DSC08060DSC08069DSC08070DSC08076DSC08078DSC08081DSC08086DSC08094IMG_5124IMG_5121DSC08108DSC08110DSC08117DSC08122DSC08125

RAISON 2 : l’installation proposée par Le Groupe La Poste.

Une boîte aux lettres dans un musée ? Pourquoi ? Si l’exposition a su nous prouver que l’amour ne se démode jamais, La Poste affirme une idée forte qui a presque disparu (à tort !) de nos usages quotidiens : l‘amour peut (et doit) connaître toutes les destinations... et destinataires ! Le concept est simple : écrire une lettre (parlons de note pour les timides) qui sera remise aléatoirement à un visiteur du musée par un médiateur. Il faut avouer que l’on se prend vite au jeu : si saisir une feuille A4 et un stylo relève parfois du ridicule à l’ère du tout numérique, l’installation est une invitation à l’expression, à l’harmonie, au témoignage… sans timidité ou complexe !

DSC08059DSC08129DSC08132

RAISON 3 : les oeuvres de la Galerie du temps

Cette salle offre pléthore de raisons à en faire rougir nos 3 raisons… Vaste et riche, la Galerie du temps a pour mérite de satisfaire le néophyte comme l’habitué des musées, avec des repères temporels et géographiques simples : de gauche à droite (d’Occident en Orient) et de l’entrée au fond (de l’Antiquité au XXe siècle), on se laisse surprendre par les sarcophages, vases, ornements et bustes. Jugée froide par certains, cette salle n’a rien de polaire : luminosité, modernité, confortable invitation à la culture, tels sont nos mots-clés à la douce heure du hashtag.

DSC08135DSC08138DSC08140DSC08141DSC08147DSC08145DSC08158DSC08148DSC08150DSC08153

Visitez le Louvre-Lens !

99 rue Paul Bert à Lens. Ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10 h à 18 h (dernier accès et fermeture des caisses à 17 h 15).