3 raisons pour… passer une douce journée à Coney Island

RAISON 1 : à seulement une heure de métro de Manhattan et tout à fait au sud de Brooklyn (pour s’y rendre le plus simple est de prendre la nouvelle ligne Q), Coney Island fait partie de mes endroits préférés au monde. Déjà parce qu’il y a la mer et des mouettes. Mais également parce que je suis totalement fan des films de James Gray, et notamment de « Little Odessa ».

Je vous conseille de descendre à la station Brighton Beach et d’arpenter les rues pour vous imprégner de l’âme du quartier… Téléportation en Ukraine garantie.

DSC03215DSC03216DSC03217DSC03226DSC03213DSC03228DSC03230DSC03232

RAISON 2 : Coney Island, c’est aussi et surtout un front de mer fabuleux. Le ciel, l’océan, le mobilier urbain, les enseignes… tout est bleu, lumineux et harmonieux. Ici, les mouettes (oui encore elles) côtoient les sirènes en toute quiétude. Le bruit des vagues s’entremêle avec les sons de la foire toute proche. Une bouffée d’oxygène.

DSC03234DSC03237DSC03243DSC03245DSC03246DSC02174DSC03249

RAISON 3 : qu’on aime ou non les attractions et les manèges à sensations, le Luna Park ne peut que séduire. Coloré, joyeux et vintage, ce parc est extrêmement photogénique !

Pour vous remettre de toutes ces jolies émotions, n’oubliez pas de foncer chez Nathan’s et de goûter leur fabuleux lobster roll, c’est un classique in-dis-pen-sable. J’en ai déjà parlé ici : Le lobster roll chez Nathan’s !

DSC02176DSC02179DSC02181DSC02182DSC02200DSC02207DSC02209DSC03252 copieDSC03254